mercredi 13 juillet 2016

☺ Soleil dans les yeux et au-dessus de la tête

Petit voyage en terre d'Opale...   J'avais déjà deux matelotes boulonnaises à mon actif. En voilà une troisième. Et celle-là, je lui offre un diaporama. Le deux premières étaient des jeunes femmes sveltes et mignonnes. Celle-là est une robuste matrone. Faut bien changer de genre, un peu... Sur la fin, si vous avez envie d'en prendre le temps, vous pouvez faire un arrêt sur image pour regarder les préparatifs de la fête de la mer, par la fenêtre, et le panneau dans celle d'en face... A vrai dire, la première idée de ce dessin... [Lire la suite]

lundi 4 avril 2016

Toute en douceur

Ceci est une esquise, à vrai dire assez mal venue, que j'ai retrouvée dans un coin de planche, et poursuivie. A cette heure, le dessin se termine, mais j'ai choisi de poster un état intermédiaire. Ce qui m'a donné envie de faire vivre, quand même, cette matelote qui n'avait pourtant pas grand-chose de terrible au départ, c'est l'accumulation de lignes courbes qui la compose.  Une accumulation de lignes courbes et de cercles qui n'est pas si simple que ça, et qui se juxtapose à de très rigides lignes droites (la fenêtre et le... [Lire la suite]
mercredi 11 décembre 2013

De coiffures et de dentelles

Au XVIII° siècle, mesdames, vous auriez selon toute probabilité porté porté un bonnet ou une charlotte... selon vos goûts, mais aussi selon vos moyens et selons la date à laquelle nous situerons votre voyage dans le Temps. Le terme bonnet, de nos jours, peut désigner tellement de coiffure que je renonce à y consacrer une vignette.  Soit dit en passant qu'en ce temps-là, çadevait déjà être un peu une apellation "par défaut", car enfin, le bonnet phrygien de la période révolutionnaire (référence antique, rappelons-le) n'a pas... [Lire la suite]
dimanche 3 novembre 2013

Y'a l'bon vent...

La matelote et son margat étapes 4-5-6 Tous les arbres poussant dans les régions venteuses ont les branches tourmentées et orientées selon les vents dominants. Que le sol, en plus de ça, soit pauvre, et le phénomène s'en trouvera souligné par la maigreur de la plante. Allez en Bretagne, sur la Côte d'Opale, en Provence ou en montagne, vous y trouverez des arbres qui vous évoqueront les formes étranges des bonsaïs japonais. Sur le littoral de la Côte d'Opale, même un jour sans vent, même si vous vous tenez à un endroit d'où on ne... [Lire la suite]