Tous les amateurs de manga ou de légendes japonaises le savent, mais je vais quand même le dire : les kitsune sont des esprits-renards que l'iconographie représente à forme humaine mais dotés d'une ou plusieurs queues.   

2018-Azami--01---500

2018-Azami--02---500

 

 Cette esquisse est tombée sur ma planche après que je me sois échinée à retracer "au propre" l'un de mes croquis sur le vif (c'est loin d'être facile), représentant un kata de jodo. 

Je suis donc restée dans le style combat avec katana, mais moins réaliste, et on pourrait même dire fantasy. 

 L'élément important, ici, va être le mouvement.  

Je commence par placer des lignes qui le conduisent. 

Une manie ? Peut-être, ou bien une méthode de travail.  Il arrive que des lignes encrées les premières ne soient à la fin pas si mises en évidence que ça. 

 

2018-Azami--03---500

 

 

Les queues vont participer à l'effet de mouvement, par leur succession qui fait penser à des lignes rémanentes. 

 C'est même pour ça que je lui en ai donné beaucoup, alors que trois auraient déjà pu être impressionnantes, et auraient été plus faciles à disposer. 

Elles sont huit. Pas le maximum (qui est de neuf), mais presque. C'est donc une renarde très puissante. 

Les cheveux "en bataille" seraient plus surprenants avec un personnage humain. Sur une créature surnaturelle, on se demande moins si la coiffure est correcte. 

 

Détail technique à propos du sabre : 
il se manie normalement à deux mains. La présence des enfants qu'elle pousse en arrière m'a permis de le lui faire tenir d'une seul sans que cela soit anormal. 

2018-Azami--04---500