Avant le dessin, il y a l'esquisse. Et avant l'esquisse, il y a parfois une autre esquisse. 

Voici 3 tentatives pour le même sujet.

Il s'agit d'une scène tirée d'une de mes histoires. La femme doit y être inquiétante, mais pas trop, pour que sa nature ne soit pas évidente (l'homme n'a pas encore identifié qu'elle est vampire). Le surnaturel du texte, donc n'apparait pas sur cette image.

2016-09-Olga01

Première tentative...

Le héros a un peu l'air con, et de plus on ne voit que son dos.

Quant à la femme, elle n'a rien d'inquiétant.

Pas bon, donc.

2016-09-Olga02

Deuxième tentative...

Ils ont l'air de jouer à cache-cache.

La mèche sur le front de l'homme n'a pas lieu d'être
(ça peut se corriger, ça).

Cette fois, c'est elle qu'on voit à peine.

Ah ouais...
j'oublie chaque fois d'aborder le problème
par l'obligation de voir les deux visages.

Et pis... merde alors.
On est dans les jardins pendant un bal
il est logique que la robe porte un vertugadin.
Or elle va avoir besoin de faire de l'escalade.

Du coup, son physique va présenter
un élément à ajouter à ce qui intrigue l'homme.
Il faut à sa robe de bal une jupe
comme celle des tenues de chasse,
c'est à dire moins contraignante.

2016-09-Olga03

 Troisième tentative... La bonne.

L'un et l'autre tournent la tête.

Le visage de la femme n'est pas encore ce qu'il faudrait, mais son allure, au moins, est un peu énigmatique.

L'homme, seulement interogatif, mais c'est ce qu'il faut.

La jupe... ben finalement, on ne voit pas.

 

 

Ces esquisses datent de septembre dernier.
Le dessin est achevé depuis un moment.
J'en présenterai la suite bientôt.