Pour revenir au premier postage = cliquer ICI.

Chap 3 (suite)Luagar-dragon

 

De l'homme aux mains qui brillent, elle ne savait rien. Elle appela plusieurs personnes du voisinage. Il s'en trouva un pour oser, timidement, dire que les éleveurs de bêtes parlaient parfois d'un homme-esprit vivant en haut de la montagne. A les en croire, cet homme aurait eu des pouvoirs dépassant tout ce qui pouvait s'imaginer. Un autre hasarda que, peut-être, cela ressemblait à ce que les pêcheurs racontaient d'un homme esprit au visage et aux mains semblables à la lumière dans la brume et qui descendait parfois du ciel monté sur une bête monstrueuse. Fallait-il y croire ? Certainement pas ! Ces gens n'avaient pas le moindre sens !

Cette partie de la ville semblait être organisée entièrement autour de la maison de la vieille femme et son autorité y être indiscutable. Une femme plus jeune mais non moins richement parée qu'elle de bijoux de métal et de pierres de couleur habitait une maison voisine et semblait la seconder. Elle devait être sa fille et Luagar supposa que cette ville fonctionnait avec pour chefs des femmes et non des hommes.

Un vieillard le confirma dans cette impression : avant de perdre un bras dans un combat, il avait été un habile navigateur dessus l'Eau-Qui-Bouge et avait effectué de nombreux voyages d'échanges très fructueux... Mais les voyageurs qui s'en vont faire des échanges sont souvent attaqués par d'autres qui veulent leur marchandise mais n'ont pas envie de leur offrir quoi que ce soit !

2012-Kitsune

Ce vieillard portait au cou de nombreux colliers. L'un d'entre eux avait en pendentif un dragon. Luagar le lui ayant pointé du doigt, il maugréa vivement et le rentra rapidement sous son habit. Il n'avait visiblement pas envie d'en parler.

Le lendemain Ospiar, qui s'était levé tôt et avait promené dans la ville, signala à Luagar que plusieurs piliers de bois représentant un homme debout sur un dragon étaient visibles dans la ville.

En un lieu où les habitants accusaient les clans voisins de croire sottement à des histoires, la chose était pour le moins curieuse.

Pourtant, les piliers étaient bien là...

*

Tous les épisodes de cette histoire en cliquant ICI (du moins ceux qui sont disponibles sur le blog).