AtelierIl y a deux semaines, ou un peu plus, même, j'ai vu un de mes crayons à encre se mettre à fuir... La chose aurait déjà été contrariante en elle-même si elle n'avait été suivie de peu du même phénomène sur un autre cryon.

Epidémie de grippe ou de rhino-pharyngite dans ma trousse ?

Les deux crayons comptant l'un comme l'autre parmi les premiers que j'aie eu et n'ayant jamais vu leur pointe changée, j'ai pensé qu'ils avaient fait leur temps... Je me suis bien creusé un peu le ciboulot pour essayer le phénomène qui crée l'usure d'une pointe au point de la conduire à fuir... Mais bah !

J'ai acheté des pointes, donc... Et comme un troisième commençait à montrer quelques signes bizarres, j'en ai acheté trois.

Première conséquence = il m'a fallu rester un moment sans employer ces diamètres.

Deuxième conséquence = un article portant sur les achats de matériel sortira bientôt sur le blog...

Troisième conséquence = Ben... Heu...

rotring

Le jour où je me retrouve enfin avec les pointes dans une mains, les crayons dans l'autre et la mission à remplir d'effectuer le changement... Voilà-t-y pas que je découvre en en installant une (l'autre crayon était un peu collé de l'intérieur par l'encre dégoulinée, il a fallu faire d'abord un décrapage sévère) que le fait de changer la pointe ne change strictement rien à rien.

Une pointe neuve qui fuit ? Voilà qui est étrange...

Il faut savoir que j'emploie des rapidograph... Or, sur ce modèle, le système de pression de l'encre fait partie de la cartouche, et non du crayon. Autrement dit, à chaque changement de cartouche, on change une partie du mécanisme hydraulique du crayon.

J'ai déjà vu des lots de cartouches comportant une cartouche viciée impossible à percer et à mettre en place dans le crayon... Il m'est même arrivé une fois d'en avoir une boite (trois cartouches par boite) intégralement dans ce cas. Mais c'est quand même assez rare, disons-le... Et jusqu'à présent, je n'avais jamais vu le défaut inverse (?).

Pourtant, à l'évidence, c'est ça... Je me suis fait piéger par des cartouches défectueuses dont le ressort intérieur n'envoie pas l'encre comme il le devrait. Ben, voilà...

Comme j'achète rarement une seule boite d'un coup, rien de bien étonnant à ce que des boites provenant d'un même carton renferment des cartouches comportant le même défaut... Me reste plus qu'à respérer que j'en ai pas trop comme ça dans ma réserve.

Quand on peut pas les mettre en place, au moins, on le sait tout de suite !

*

Du coup, j'ai remis mes vieilles pointes... Et je vais ranger les neuves dans ma caisse à fournitures en attendant d'avoir cassé pour de bon.

Finalement, oui... C'était juste une épidémie de rhume.

*

*

*

Vais surveiller ça attentivement, des fois que je trouve des explications complémentaires ou des solutions.

Affaire à suivre.

*

*

Edit 2016 :

C'est pas que sois mécontente d'avoir des visiteurs... Non, non...

Seulement, voyez... Des fois, je trouve un peu lourd que cet article soit le plus fréquenté de mon blog. Il m'est même arrivé d'avoir envie de le retirer. Seulement, je n'aime pas effacer un article. Alors, je le laisse. Mais c'est agaçant quand même.

Quand j'ai pondu ce truc, jamais je n'aurais pensé qu'il aurait tant de succès...

 

Voulez pas un petit dessin pour la route, pendant que vous êtes là ?